Traces & Cie développe la culture vivante en milieu rural.
   
logo Traces et Cie
Rejoignez-nous sur Facebook
Programmes
Adhésion
Tumalair, les News
Nos Partenaires
Réseaux
Contact
Archives
 
 
L'Horloge
 

THÉÂTRE

affiche de la pièce Le voyageur sans bagage de Jean Anouilh. Vendredi 3 mars 2017 à 20h à Berneuil-sur-Aisne.

LE VOYAGEUR SANS BAGAGE
de Jean Anouilh
par le Groupe Oui mais nous, alors moi je

  • Vendredi 3 mars 2017 à 20h,
    salle municipale, Berneuil-sur-Aisne.

  • Dimanche 1er octobre 2017 à 16h,
    salle municipale, Nampcel.
  • Dimanche 8 octobre 2017 à 16h,
    salle municipale, Trosly-Breuil.

Entrée : 5 €

Réservation conseillée au
03 44 42 72 25
ou 03 44 42 8144


 

LE VOYAGEUR SANS BAGAGE
de Jean Anouilh par le Groupe Oui mais nous, alors moi je

Vendredi 3 mars 2017 à 20h à la salle municipale de Berneuil-sur-Aisne.
Dimanche 1er octobre 2017 à 16h à la salle municipale de Nampcel.
Dimanche 8 octobre 2017 à 16h à la salle municipale de Trosly-Breuil.

Treize comédien(ne)s, dont dix de la CCLO, deux adolescents, pour vous conter l'histoire de Gaston, retrouvé amnésique dans une gare de triage en provenance d'Allemagne en 1918 et interné sans autre forme de procès, comme on faisait alors. Dix-huit ans plus tard, on le traine de famille en famille en espérant qu'il recouvre toute sa mémoire. Désabusé, Gaston se prête au jeu, n'espérant plus rien après tant d'années infructueuses.

Jean Anouilh s'est inspiré d'un fait réel pour écrire cette pièce. Cinq tableaux écrits comme une tragédie classique mais où plusieurs directions théâtrales s'harmonisent. Le résultat, un spectacle léger, drôle, tragique et déroutant.

Jeu : Vincent Cuvilliers, Maryline Damien, Marc Descamps, Valérie Descamps, Jean-Michel Fessol, Alfredo Fiale, Dominique Hilaire, Gaël Le Porz, Gwendal Margely, Sabine Petit, Stéphanie Rousseaux, Théo Rousseaux et Marie-Christine Trabaud.
Mise en scène : Martine Roussarie
Costumes : Traces & Cie
Régie : Margo

Le voyageur sans bagage, de Jean Anouilh, par le Groupe Oui mais nous, alors moi je